Le document technique unique ou DTU 65.10 régit les règles applicables pour la mise en oeuvre des canalisations d’eau chaude ou froide sous pression. Les professionnels de la plomberie ne peuvent ignorer ces règles. Nous vous présentons le champ d’application du DTU 65.10 ainsi que son contenu.

 

 

Le DTU 65.10 : champ d’application

 

Depuis 1993, le DTU 65.10 régit la mise en oeuvre des canalisations d’eau chaude ou froide sous pression ainsi que les canalisations d’évacuation des eaux usées et des eaux pluviales à l’intérieur des bâtiments.

 

Le DTU 65.10 a donc vocation à s’appliquer aux canalisations :

  • de chauffage central à eau chaude ne dépassant pas 110 °C.
  • de distribution d’eau sanitaire froide et chaude.
  • d´évacuation des eaux usées et des eaux pluviales, y compris ventilations des chutes.
  • aux canalisations d´eau froide ou glacée pour installations de conditionnement d´air.

 

Entrent également dans le champ d’application du DTU 65.10 les canalisations d’eau froide sanitaire pour tout ce qui concerne les branchements (hors ceux relevant du périmètre de la réglementation du service public), les jonctions entre les bâtiments ainsi que l’alimentation des réseaux d’arrosage et de puisage. Au contraire, le DTU 65.10 ne vise pas la mise en oeuvre des descentes d´eaux pluviales ou usées présentes à l´extérieur du bâtiment. De même, les règles de calcul pour le dimensionnement des tuyaux d’évacuation ne font pas l’objet de ce DTU puisqu’elles sont précisées par le DTU 65.11.

Le DTU 65.10 présente donc les types de canalisations qu’il convient d’utiliser en fonction des cas.

 

dtu-65-10-evacuation

 

Le contenu du DTU 65.10

 

Le DTU 65.10 est composé de deux parties : le cahier des clauses techniques et le cahier des clauses spéciales.

Dans ces différentes parties, le DTU 65.10 prévoit les matériaux et produits à utiliser dans le cadre d’un chantier de canalisation d’eau chaude ou froide sous pression. Il précise notamment comment choisir les techniques d’assemblage et comment les exécuter correctement. Il en va de même pour la tuyauterie de chauffage central, l’installation de l’air conditionné mais aussi pour la distribution d’eau sanitaire. L’évacuation des eaux usées et des eaux pluviales ainsi que la ventilation des chutes sont également détaillées dans ce DTU. (ils le sont également dans le DTU 60.1 et le DTU 60.11).

 

La mise en oeuvre des canalisations fait l’objet de nombreux développements afin de régir la compatibilité des différents matériaux, le façonnage et l’assemblage. D’autres points sont également abordés comme :

  • les emplacements interdits ;
  • les accessoires de tuyauterie ;
  • la dilatation des tuyaux d’évacuation ;
  • l’effet de fond ;
  • la traversée de parois ;
  • la peinture ;
  • les effets du gel.

 

Enfin, le DTU 65.10 édite des mesures spécifiques en fonction de la configuration de l’installation des canalisations. Ainsi, des normes particulières s’appliquent selon que le vide sanitaire est accessible ou non, ou si les canalisations sont enterrées voire intégrées dans un élément de gros oeuvre.Le DTU 65.10 est la norme incontournable en matière de mise en oeuvre de canalisation d’eau froide ou chaude sous pression. Il est impératif de respecter les prescriptions sous peine d’engendrer un dégât des eaux et des fuites.