La soudure n’est pas la seule technique pour assembler deux éléments ensemble. Le sertissage peut également être très efficace. Il présente de nombreux avantages que ce soit en plomberie ou pour les travaux électriques.

 

Qu’est-ce que le sertissage ?

 

Le sertissage est une technique d’assemblage à froid qui permet d’assembler mécaniquement deux éléments sans déformation, ni apport de matière.

Cette opération permet donc de fixer des éléments entre eux sans avoir à réaliser de soudure.

Le sertissage est utilisé dans de nombreux domaines tels que la joaillerie, mais aussi la plomberie et l’électricité.

 

Le sertissage en électricité

 

Sertir une cosse électrique se fait en quelques étapes et présente des avantages indéniables pour la réalisation de travaux connectiques.

 

Comment sertir une cosse électrique ?

 

Le branchement d’une cosse électrique à sertir se fait en peu de temps. En effet, seules trois étapes sont nécessaires :

  1. couper le câble électrique à 5 mm environ, à l’aide d’une pince adaptée et non d’un cutter ;
  2. dégainer et dénuder le câble électrique pour accéder au connecteur. Pour réaliser cette opération, il est conseillé d’utiliser une pince automatique ;
  3. insérer les conducteurs dans la cosse électrique. Ils doivent dépasser au moins d’un millimètre. Vous pouvez alors placer la cosse dans les encoches prévues à cet effet et serrer. Pour effectuer correctement cette étape, utilisez une pince à sertir.

La cosse électrique est alors parfaitement sertie.

 

sertissage-electricite

 

Électricité : Les avantages du sertissage

 

Au-delà de sa simplicité de mise en œuvre, le sertissage présente des avantages non négligeables pour la réalisation de travaux électriques, et notamment de connectique.

En effet, le sertissage est non seulement plus sûr que la soudure, mais il est également plus propre. Le résultat est parfait visuellement et durable puisque le cuivre des connecteurs ne subit aucune déformation. Il permet ainsi d’allonger la durée de vie de l’installation.

Cette technique peut même être employée pour relier les connecteurs RJ11 et RJ45 à leur câble. Il suffit pour cela d’utiliser une pince spécifique.

 

Le sertissage en plomberie

 

La plomberie est certainement l’un des domaines où le sertissage est le plus utilisé. On le retrouve souvent dans les domaines du sanitaire et du chauffage, notamment lorsque les travaux à réaliser impliquent d’installer des tuyaux fabriqués dans différents matériaux et de différents diamètres.

 

Comment sertir des tuyaux de plomberie ?

 

sertissage-plomberie

 

En plomberie, pour réaliser correctement un sertissage, il est nécessaire de respecter les étapes suivantes :

  1. couper le tuyau à l’aide d’un outil adapté en fonction du matériau (multicouche, PER, ou métal) ;
  2. préparer le tube pour éliminer toutes les traces de résidus et avoir un bord parfaitement net. Vous devez donc ébavurer ou limer les extrémités du tuyau à l’intérieur et à l’extérieur de celui-ci ;
  3. marquer la profondeur d’insertion sur le tuyau. Ce marquage sera d’autant plus nécessaire si le raccord posé est sans butée ;
  4. assembler le raccord et le tube délicatement pour ne pas endommager le joint torique. Il est recommandé de pousser le tube dans le sens de la longueur tout en le tournant légèrement jusqu’au marquage de profondeur ;
  5. sertir le raccord. Avant de finaliser cette dernière étape, veillez à ce que l’ensemble des éléments (mâchoires, inserts, chaîne de sertissage) soit bien débarrasser de toutes les impuretés. Ce n’est qu’alors que vous pourrez installer la mâchoire.

Nous attirons votre attention sur le fait, qu’une fois l’opération de sertissage entamée, elle ne doit pas être interrompue.

 

Plomberie : Les avantages du sertissage

 

Le sertissage est une technique très appréciée en plomberie.

Tout d’abord, elle est facile et rapide à mettre en œuvre. On estime le gain de temps à 40 % par rapport à la brasure.

De plus, s’agissant d’une méthode d’assemblage à froid, le sertissage réduit à néant les risques d’incendie. C’est pourquoi, il est systématiquement utilisé dans les lieux où la soudure est impossible, c’est-à-dire quand l’emploi d’une flamme est interdit ou déconseillé. Ce sera notamment le cas dans les sites de production chimique, les grandes surfaces, les vides sanitaires, etc.

 

sertissage-tuyau

 

Le sertissage évite également d’avoir à transporter et à utiliser des bouteilles de gaz et d’avoir à trouver une solution de gestion des déchets générés lors des travaux de soudure.

Par ailleurs, le sertissage offre une parfaite étanchéité de l’installation. Très robuste, il rend l’installation indémontable et limite les risques de corrosion.

Le résultat est également très esthétique.

Enfin, le sertissage est une technique accessible même aux non professionnels dès lors que toutes les étapes sont bien respectées. Le seul point d’attention consiste à se munir du bon outillage, à savoir une pince à sertir adaptée au matériau travaillé. Ainsi, pour sertir un tube en PER ou multicouche, il est recommandé d’utiliser une pince pour le sertissage radial, qu’elle soit manuelle ou électromécanique.

 

Le sertissage est donc une technique d’assemblage qui présente des avantages tant dans le domaine de l’électricité que de la plomberie. Il nécessite cependant d’être en possession du bon outillage et notamment d’une pince à sertir adaptée.

Share This