Créer une salle de bains sous pente permet à la fois d’optimiser l’espace déjà présent dans la maison, mais aussi de créer un espace cosy propice à la détente. Toutefois, avant de se lancer dans un tel projet, il est nécessaire d’en étudier la faisabilité. Ce n’est qu’ensuite, que votre créativité pourra s’exprimer pour l’aménagement de la salle de bains mansardée. Découvrez tout ce que vous devez savoir pour aménager de manière optimale une salle de bains sous pente.

Les prérequis pour une salle de bains sous pente

 

Avant toute chose, il est essentiel de s’assurer de la faisabilité du projet. En effet, créer une salle de bains sous pente est un projet particulier. D’une part, il faut tenir compte du fait que la pièce sera à l’étage et d’autre part, qu’il s’agira d’une salle de bains sous les combles.

Le premier prérequis à vérifier pour une salle de bain sous pente est la solidité du sol. Le plancher doit pouvoir supporter le poids des différents équipements, notamment sanitaires qui pèsent souvent lourd.

D’autre part, il est nécessaire de veiller à ce que la pièce dispose d’une aération et d’une isolation suffisante pour faire face à l’humidité créée par la nouvelle pièce d’eau.

 

Quelles sont les règles techniques à respecter pour aménager une salle de bains mansardée ?

 

En plus des prérequis à valider en amont du projet d’aménagement de la salle de bains sous pente, il faut également tenir compte des règles techniques applicables aux salles de bains mansardées.

La pente du toit impose certaines contraintes.

Ainsi, certains distances minimales doivent être respectées, à savoir :

  • 60 cm de dégagement devant le lavabo, la douche, les wc, et la baignoire le cas échéant ;
  • 45 cm de profondeur pour le plan de toilette ;
  • 2 mètres de hauteur pour la douche ;
  • 20 cm de chaque côté de la porte battante.

De plus, il est recommandé de placer la douche et/ou la baignoire le plus proche possible des évacuations afin de faciliter les raccordements.

Il faut donc résister à l’envie d’exploiter le moindre centimètre carré.

Toutefois, il est possible d’aménager une salle de bains sous pente même dans une pièce de 5 mètres carrés.

Salle de bains sous pente : douche ou baignoire ?

 

salle-de-bain-sous-pente-baignoire

 

Pour l’aménagement d’une salle de bains sous pente, la question d’installer une douche ou une baignoire se pose rapidement.

Tout d’abord, s’il est vrai que la douche permet de dégager davantage d’espace au sol, il est tout à fait possible d’installer une baignoire dans une salle de bains mansardée. Dans la mesure où il n’est pas obligatoire de se tenir debout dans la baignoire de manière prolongée, vous pouvez prévoir son emplacement sous la pente justement.

Le choix doit donc se faire en fonction des habitudes des futurs utilisateurs de la salle de bains sous pente.

Par ailleurs, vous n’êtes pas forcément obligés de faire un choix entre douche et baignoire. En fonction de la place disponible, vous pouvez installer les deux.

 

Quels meubles de salle de bains choisir pour un aménagement des combles ?

 

Le choix des meubles pour l’aménagement d’une salle de bains sous pente revêt une importance particulière. Il faut veiller à respecter l’équilibre entre praticité d’utilisation, besoin de rangement et design.

Le superflus n’a pas sa place dans ce type de salle de bains.

Pour favoriser l’impression d’espace, les meubles suspendus sont idéaux même pour les meubles bas fixés sous la pente sous forme de coffrages par exemple.

De même, les surfaces transparentes sont à privilégier, notamment pour la paroi de douche ou la cabine de douche.

A titre d’exemple, vous pouvez opter pour une armoire de toilette avec miroir à poser au-dessus du lavabo ou encore une colonne de rangement suspendue sur l’un des murs droits de la salle de bains. De même, le sèche serviette électrique est une bonne solution pour éviter d’avoir à prévoir un radiateur et un système pour suspendre les serviettes.

 

Les couleurs à privilégier dans une salle de bains sous pente

 

Les salles de bains sous pente ont souvent tendance à être sombres. Il est donc recommandé d’opter pour des couleurs claires et lumineuses.

En effet, une couleur trop vive ou foncée donnerait l’impression de tasser la pièce et d’avoir littéralement le toit sur la tête.

Les couleurs à privilégier dans une salle de bains sous pente sont donc le blanc, le gris clair, le rose, le vert pâle et de manière générale les couleurs pastelles.

 

salle-de-bain-sous-pente-couleur

L’importance de la lumière naturelle dans une salle de bains sous les combles

 

Pour se préparer, il est bien plus agréable de profiter de la lumière naturelle. La salle de bains sous pente n’échappe pas à la règle. Il est donc conseillé de prévoir une fenêtre de toit, de grande taille de préférence.

Si cela n’est pas possible, il faut installer des sources de lumières dans toute la salle de bains sous pente. L’idéal est des lampes à led dont la lumière douce se rapproche de la lumière naturelle.

 

Quel budget prévoir pour une salle de bains sous pente ?

 

Le budget à prévoir pour une salle de bains sous pente varie en fonction de la configuration de la pièce initiale, des éléments installés et des tarifs des artisans choisis.

Mais en moyenne il faut compter 6 000 euros en moyenne pour l’aménagement d’une salle de bains sous pente.

Plus précisément, pour des éléments d’entrée de gamme, l’enveloppe pour le projet peut être comprise entre 850 et 4 000 euros. Pour une salle de bains sous pente haut de gamme il faut davantage prévoir un budget compris entre 1 500 et 30 000 euros.

 

Aménager une salle de bains sous pente permet de libérer de l’espace dans le reste de la maison, ou de gagner des mètres carrés supplémentaires. Même dans un petit espace mansardé, il est possible de créer une salle de bains aussi jolie que pratique. Il faut seulement respecter quelques règles techniques.

Share This