Avoir une salle de bains écologique ne se limite pas à adopter une politique zéro déchet. L’aménagement et la décoration de la pièce d’eau doivent être conçus de manière durable. Il est en effet possible de créer une salle de bains écologiques sans avoir à renier sur l’aspect esthétique ou la praticité. Pour cela il suffit d’adopter les bons réflexes pour une salle de bains respectueuse de l’environnement.

 

4 points de vigilance pour une salle de bain écologique

 

# 1 – Réduire la consommation d’eau

 

L’un des premiers réflexes à adopter dans une salle de bain écologique est d’opter pour une robinetterie écologique.

Cela implique de choisir des robinets mitigeurs thermostatiques. En effet, ils permettent de régler l’eau facilement et rapidement à la température souhaitée. En évitant le gaspillage d’eau durant cette phase de réglage, les mitigeurs réduisent la consommation d’eau de 30 %.

 

salle-de-bain-ecologique-douche

 

De plus, dans une salle de bains écologique, il est recommandé d’installer une douche plutôt qu’une baignoire. D’autant qu’il existe des pommeaux de douche intelligents et des compteurs à installer directement sur la robinetterie pour suivre la consommation d’eau en temps réel.

Si vos clients souhaitent une baignoire îlot balnéo tout en préservant l’environnement, vous pouvez les orienter vers un modèle qui fonctionne en circuit fermé. L’autre option est de leur proposer une douche hydro massage qui consomme cent fois moins d’eau.

 

# 2 – Economiser l’électricité

 

Pour économiser de l’électricité dans la salle de bains, le meilleur moyen est de privilégier la lumière naturelle. Pour cela, les grandes ouvertures et les puits de lumière sont l’idéal. Toutefois, si la configuration de la pièce d’eau ne le permet, vous pouvez miser sur l’éclairage de la salle de bains en mettant en place en place un jeu de lumière avec des miroirs savamment positionnés.

Cette impression de clarté peut être renforcée par la couleur des murs. Les couleurs claires sont à favoriser notamment le blanc ou le beige clair.

Concernant les ampoules, les LED sont celles qui consomment le moins d’électricité tout en offrant un éclairage suffisant et agréable à l’utilisation.

 

 

# 3 – Choisir le bon système de chauffage

 

Le système de chauffage doit être choisi avec soin dans une salle de bains écologique. En effet, ce type d’installation peut être une importante source de consommation d’énergie.

L’option la plus écologique est de choisir un système qui allie énergie solaire et gaz naturel.

La région et donc l’ensoleillement ainsi que le type d’habitation doivent cependant être pris en compte.

 

# 4 – Traiter les eaux grises

 

Dans une salle de bains écologique, le traitement des eaux grises doit également être appréhendé.

Silencieux, inodore et autonettoyant, ce système permet de recycler les eaux usées de la salle de bains pour l’utiliser pour le lave-vaisselle, les WC et l’arrosage.

L’eau passe à travers différents filtres, bactéries et rayons ultraviolets avant que l’eau ne soit disponible dans le réservoir. Les sédiments quant à eux sont envoyés vers le tout à l’égout.

 

Quels matériaux utiliser dans une salle de bains écologique ?

 

salle-de-bain-ecologique-bois

 

Pour l’aménagement et la décoration d’une salle de bains écologique, plusieurs matériaux peuvent être utilisés. Pour un impact minimum sur l’environnement, il faut préférer les matériaux naturels et locaux.

 

La peinture écologique

 

Depuis 2010, le taux de composés organiques volatiles (COV) des peintures écologiques ne doit pas dépasser le seuil maximal de 100g/l. Assurez-vous que ce ratio soit bien respecté lorsque vous choisissez une peinture pour la salle de bains, d’autant plus si elle s’inscrit dans une volonté de préserver l’environnement.

 

Les revêtements respectueux de l’environnement

 

Bons nombres de matériaux peuvent être utilisés dans la salle de bains écologique. On citera notamment :

  • le bois à condition de le traiter contre l’humidité sous forme de lambris par exemple ;
  • le carrelage comme le grès cérame ;
  • le linoléum qui redevient tendance et dont les composants sont respectueux de l’environnement (huile de lin, farine de bois,…) ;
  • les fibres naturelles telles que le coco, le rotin, le jute, la vigne d’eau, le liège, etc. ;
  • l’acrylique notamment pour le receveur de douche ;
  • la mousse pour un tapis de bains douillet.

Les matériaux d’isolation écologiques

 

L’isolation thermique est également un point important dans la salle de bains. Pour rester dans une démarche écologique, préférez un matériau isolant naturel comme la laine de verre, de lin ou de chanvre.

Ces matériaux sont particulièrement performants avec un coefficient d’absorption thermique tout à fait comparable à des matériaux traditionnels. Toutefois, le coût des matériaux d’isolation écologiques est plus élevé.

 

Un lavabo écolo

 

salle-de-bain-ecologique-lavabo

 

Le lavabo peut tout à fait être écolo. Plusieurs options s’offrent à vous. Ainsi, vous pouvez réutiliser un ancien lavabo rétro ou détourner un objet de son usage initial. Il est possible d’utiliser un confiturier, une bassine vintage ou un tonneau qui a reçu un traitement hydrofuge.

Il est aussi possible de choisir un lavabo en céramique associé à un système de recyclage de l’eau.

 

Des meubles écologiques

 

Pour aménager une salle de bains écologique, le choix des meubles a toute son importance. Certains fabricants affichent clairement leurs engagements en faveur du développement durable. En tout état de cause, nous vous conseillons de choisir des meubles de salle de bains en bois recyclé, en marbre ou en ardoise.

Les plantes vertes sont aussi les bienvenues dans ce type de salle de bains.

 

La salle de bains écologique ne relève pas nécessairement de l’utopie. Il est tout à fait possible de créer un espace confortable et pratique, tout en préservant l’environnement en adoptant simplement quelques réflexes.

Share This